Notre histoire

Plus de 100 ans d'expérience

La construction

En 1907, la maison comprenant 6 étages a été construite en un an: une réalisation incroyable compte tenu des fonds disponibles pour construire un bâtiment de 6 étages dont 4 en pierre et 2 en bois.

Le nom

Monsieur Franz Stüttgen a reconnu l'opportunité qui se trouve dans de la région en plein essor et s'est adapté à la société dominée par Berne. La langue française était la mesure de toutes choses, c'est pourquoi il appelle aussi la maison qu'il a ouverte en juin 1908 "Belvédère & Beau-Rivage". Ces deux noms font référence à l'emplacement époustouflant de la maison qui surplombe la baie de Spiez.

Reprise par la famille Dorer-Baumer

En 1912, M. Stüttgen a dû vendre la maison par manque de fonds et s'est complètement retiré de la gastronomie. Après M. Franz Stüttgen, la famille Dorer-Baumer a repris l'achat en 1912 - ils ont été les propriétaires de la propriété pendant 35 ans. Mais après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le tourisme s'est complètement arrêté. La famille Dorer-Baumer a pu survivre plus ou moins au-delà de la fin de la guerre, mais la pression des banques n'a pas laissé le Belvédère tranquille. Les créanciers ont cherché une solution et l'ont trouvée sous la forme de l'Association des bouchers suisses, qui a acheté le Belvédère en 1947.

Le Miracle de Berne

L'esprit de Spiez se voit confier sa mission la plus importante et aide l'équipe nationale allemande à réaliser le miracle de Berne lors de la Coupe du monde de 1954. De nombreux livres ont été écrits sur cette histoire, dont certains peuvent être consultés sur notre site. Aujourd'hui encore, le Belvédère est un lieu de pèlerinage pour les amateurs de football - une source d'énergie inépuisable à bien des égards.

La 1ère grande reconstruction

Après 25 bonnes années sans investissements majeurs, le Belvédère a acquis une patine. Le succès du couple Urben et les exigences de leurs invités exigent une rénovation rigoureuse de la maison. En 1963, l'extension a commencé, les chambres ont été progressivement équipées de salles de bain et en 1964, l'extension a été achevée. L'école de boucherie est installée aux deux étages inférieurs. La même année, la grande terrasse est couverte, ce qui mène au restaurant actuel.

Un changement constant

Une grande époque s'achève, et pour des raisons d'âge, le couple Urben quitte le Belvédère en 1976 - 28 ans de dévouement et de réalisations incroyables : Ils ont grandement contribué à la réputation unique de la maison. De 1976 à 1980, l'hôtel est loué à l'hôtelier M. Näpflin, originaire de Suisse centrale. De 1980 à 1987, M. Rupp tente sa chance avec un succès respectable. Après M. Rupp, aucun nouveau locataire n'a été trouvé en 1987. L'Association des bouchers suisses a donc engagé un jeune couple pour gérer l'entreprise. Dans les années 1993 - 1997, la maison a été secouée dans tous ses aspects et ils ont essayé par tous les moyens de la faire fonctionner - sans grand succès. Ce n'est qu'en 1993 que la nouvelle école technique de l'Association des maîtres bouchers suisses a ouvert ses portes, c'est l'actuelle ABZ.

Le sauveteur - Walter Hauenstein

Un nouveau départ vers une nouvelle grandeur - en 1997, le Belvédère trouve heureusement son sauveur en la personne de M. Walter Hauenstein. Les investissements les plus nécessaires ont été réalisés durant l'hiver 1997/98. L'ouverture pompeuse de 1998 fait que les experts s'y attardent. M. Walter Hauenstein a nommé un directeur externe pour gérer son entreprise, qui a toujours pu compter sur la bonne volonté de M. Walter Hauenstein pour réaliser d'importants investissements dans la société. Malheureusement, M. Walter Hauenstein est décédé en mars 2005 et n'a pas pu vivre assez longtemps pour voir son Belvédère, acquis "par affection", dans sa splendeur actuelle. Il est et a été le sauveur de cette maison, sans son engagement, elle ne serait probablement plus un hôtel aujourd'hui !

La deuxième grande reconstruction

Les grands travaux de rénovation débuteront le 31 octobre 2011, date à laquelle le dernier étage sera entièrement démoli et les premier et deuxième étages entièrement vidés. Tous les tuyaux du rez-de-chaussée seront renouvelés. La cage d'ascenseur sera démolie afin de pouvoir être agrandie. La construction des nouveaux étages 3 et 4 avec le toit mansardé commence en un rien de temps. Fin février, le permis de construire tant attendu pour l'extension de l'installation de bien-être est accordé. Sans trop réfléchir, le défi est relevé et la construction commence.

La nouvelle direction

M. Markus Schneider quitte le Belvédère après 18 ans pour relever un nouveau défi. Depuis lors, Monsieur Bruno Affentranger et Monsieur David Romanato ont rejoint la société en tant que co-directeurs. Depuis 2019, tous les hôtels Hauenstein - et donc aussi le Belvédère Strandhotel & Restaurant - sont officiellement membres de l'ETOA (European tourism association).

Les 13,5 millions de conversions 2019-2020

En septembre 2019, la rénovation du Belvédère Strandhotel, d'un montant d'un million d'euros, a commencé. En deux phases de construction (saison d'hiver 2019 et 2020), une extension en terrasse sera ajoutée. L'aile des séminaires, quelque peu vieillissante, a été rénovée et agrandie. 24 chambres d'hôtel supplémentaires, des salles de séminaire d'environ 380 m2 et 34 places de parking dans le garage ont été créées sur les cinq étages du bâtiment d'extension. Le nouveau bar était orienté vers la baie et le château. En raccourcissant le dernier étage de l'annexe, une petite terrasse avec vue sur la baie de Spiez et le vignoble a été créée. En outre, la zone de relaxation et de sauna dans l'espace bien-être a été étendue aux nouvelles capacités. La cuisine existante, qui était située au sous-sol, a été déplacée au rez-de-chaussée, au niveau du restaurant. Hauenstein Immobilien AG était responsable de la construction de l'hôtel, qui a été acquis en 1979 et a développé l'entreprise avec succès depuis lors.

Franz Stüttgen, la famille Dorer-Baumer ainsi que M. et Mme Urben et tous ceux qui ont légué leur vie au Belvédère seraient fiers de voir la maison dans sa forme actuelle. Tout le monde y a un peu travaillé, pour que chaque Spiezer et chaque Oberlander bernois puisse être fier du Belvédère !

Votre navigateur n'est pas à jour

Nous avons remarqué que vous utilisez actuellement une ancienne version d'Internet Explorer. Nous vous recommandons d'utiliser l'un des navigateurs suivants: